souvenirs de voyage, tour du monde en solo vietnam

A QUELQUES HEURES DU RETOUR DE MON TOUR DU MONDE DE 8 MOIS EN SOLO

Fin d’un tour du monde de 8 mois…

Olympia on Board… for Paris…
Cette incroyable aventure est la mienne, j’en ai été la protagoniste mais tout autant la spectatrice au quotidien. J’ai été tellement fascinée par tout ce que je j’ai vu qu’il s’est crée une sorte de distance entre ce que je vivais et les images que j’enregistrais au fur et à mesure dans mon esprit pour pouvoir les régurgiter le jour venu. 


Le jour est venu jeudi dernier. Couchée sur le sable devant cette mer paisible qui était en train de se retirer, j’ai mentalement refait tout mon Voyage. J’avais imaginé ce jour où, ayant bouclé la boucle, je serai quelque part en train de reconstruire cette tour de Babel de souvenirs. Je me souviens qu’avant mon départ je mentionnais mon itinéraire en énumérant des pays à la suite les uns des autres. Je devais visualiser la carte du monde dans mon esprit pour pouvoir expliquer le trajet que j’avais prévu de faire, car à part quelques noms de lieux comme le Machu-Picchu ou Tulum dont j’avais vu les habituelles photos, ces noms n’avaient que peu de sens, je les voyais écrits dans mon esprit mais aucune image n’y était associée sur le disque dur. 
Cédric Klapish à tellement bien décrit cette impression dans l’Auberge Espagnole (ou Les Poupées Russes ?): on arrive dans un lieu inconnu, toutes les rues se ressemblent, on n’en a qu’une vision globale et brouillée, et l’on en repart plus tard totalement imprégné de tout ce que l’on y a vécu, des gens que l’on y a rencontrés, des souvenirs que forment toutes ces petites pièces de puzzle assemblées. 
Aussi, je me souviens que dès le début de mon périple j’ai réalisé que je construisais chaque jour cette broderie, et que comme dans ce jeu auquel nous avons tous joué enfants où chacun rajoute un mot en reprenant la phrase depuis le début, je rajoutais chaque jour un nouveau paquet de souvenirs, et je jouais régulièrement à reprendre le fil depuis le début.
Je m’amusais moi-même de constater que tous ces wagons mis bout à bout étaient en train de composer un train multicolore d’une immense longueur dont je n’avais pas grand mal à énumérer chaque pièce parce qu’elle venait logiquement se greffer derrière la précédente. Voilà donc que ce train va bientôt rentrer en Gare ; Terminus, tout le monde descend… en fait non, je ne descends pas du train, le train reste avec moi, à ma disposition, et j’ai ces milliers de photos pour venir titiller ma mémoire, mes madeleines de Proust version numérique.

tour du monde, voyages, retour long voyage
 
C’est peut-être le retour à la case Départ, mais l’esprit et le corps chargés de milliers de souvenirs, de rencontres, de retrouvailles, de noms de lieux et d’images les illustrant, de mots de vocabulaire de différentes langues… en d’autre termes un jeu de l’oie grandeur Nature. Un jeu que je souhaite à tous les voyageurs, une expérience unique et inoubliable !
 
Merci à vous tous qui m’avez fidèlement ou épisodiquement suivie durant tout ce voyage, vos commentaires et votre simple présence à été un plaisir immense… à très bientôt !
 
 

0 réflexion sur “A QUELQUES HEURES DU RETOUR DE MON TOUR DU MONDE DE 8 MOIS EN SOLO”

  1. Gracias a ti por compartir tu increible viaje con nosotros! Qué ganas de verte!! Un beso enorme y buen viaje de vuelta a casa 🙂
    M.

  2. Oly, thank you for sharing with us your inoubliable adventure. Reading your blog, viewing your beautiful pictures – it's been for many of us a gift of sunshine illuminating our daily lives. During this time, I have been envious, but always your biggest fan. I will be revisiting your pictures, re-reading your blog en imaginant comment c'etait pour toi et comment ca aurait ete pour moi had I been in your shoes. Je te souhaite bonne continuation.
    Roger

  3. La beauté des paysages que tu as traversé et des ames que tu as croisé restent à jamais dans ton coeur, qui est déjà énorme.
    Bravo pour ton aventure et merci pour tout ce que tu as partagé avec nous.
    Nanoucka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *